Paroles et Musique de Pascal de Lattre

Hommage à l'humour, la sensibilité et la profondeur de l'artiste

 

« Panne d’essence »

 

Couplet 1                Sur les bords de la mer Egée

                               J’ai rencontré mon égérie.

                               J’ai ri de voir son air figé

                               telle  une statue érigée.

                               Elle m’a froidement dévisagé.

 

Refrain 1                               Le regard fier, le pouce en l’air,        )

                                               signe particulier un jerrican usagé   )    BIS

                                               J’arrête le taxi … obligé !

 

Couplet 2                Cette déesse en panne d’essence

                               met sens dessus dessous mes sens.

                               Voilà qu’elle trône dans ma D.S.

                               ceci sans un sou de décence

                               et sur ma moquette indigo

                               voilà qu’elle écrase son mégot.

                              

Refrain 2                Qu’est-ce qu’elle fait là, dans mon carrosse ?

                               Pourquoi cet émoi devant cette espèce de sale gosse ?

                               J’aurais dû la laisser en panne

                               avec son jerrican.

                               Mais  Cupidon, ce grand nigaud,

                               use de ses dons, et m’attire de tout go

                               vers cette enseigne au néon … El Paradiso !

 

Couplet 3                Dans la chambre du motel

                               je la dévoile en silence.

                               Elle perd soudain son assurance

                               devant ce commun des mortels.

 

                                        Instrumental

 

Refrain 3                Regarde-toi, petite vestale

                               vaciller sur ton piédestal.
                               Tu joues les stars, tu fais l‘actrice,

                               et tu voudrais que j’m’attendrisse.

 

                             De notre histoire en abrégé,

                               quelques regrets mitigés.

                               Tu n’seras pas mon égérie,

                               mais j’t’écrirai une élégie.

                               De notre histoire en abrégé,

                               quelques regrets mitigés.

                               Tu n’seras pas mon égérie

                               mais j't'écrirai une élégie.

                               Tu n'seras pas mon égérie.

                               Mais j’t’ai écrit une élégie.

 

 

 

 

Pascal de LATTRE,

compositeur, chanteur, musicien, poète et photographe

(voir sa photo de la Femme, « Incantation », dans : Ecole, 9ème chakra

dans sa vie passée.

1995