LA  MEDITATION-REIKI :

 

s’aimer … Reiki … s’aligner à notre propre Source divine …. méditer …..

Reiki … permettre à l’Autre de s’aligner à sa propre Source sacrée …

aimer … Reiki

 

          Ma définition du Reiki est celle-ci : Energie Spirituelle de Force Vitale (telle que je vous la présente sur mon site, dans mon manuel d’initiation au 1er degré* et quelques lignes ci-dessous), telle que je l’ai reçue, sentie, travaillée longtemps, bien longtemps, avant de souhaiter devenir maitre-enseignant et la transmettre, selon le souhait originel de Mikao Usui, son fondateur, qui voulait que cet art de divination se transmette le plus possible dans le monde, pour le bien de tous).

          Je vous parle humblement de moi, à titre d’expérience …

 

 

          Je nomme de manière plus globale la « Méditation-Reiki» :  cette attitude de prise de conscience  de cette Energie d’Amour à notre disposition, un moment de retrait vers soi, vers notre propre Source, notre âme,  un moment où rien ne compte plus que ce rendez-vous d’Amour avec soi-même, très important, car il s’agit de relier notre propre énergie vitale individuelle, le « Ki », à l’Energie Universelle de Vie, le « Rei ».  C’est essentiel de s’offrir ce cadeau d’amour, (et un peu plus tard de l’offrir à l’Autre, au passage du 2nd niveau Reiki, après avoir bien pris le temps de la découvrir soi-même au 1er niveau), essentiel car nous ne devrions jamais nous laisser « séparer » de cette Energie, ou nous croire séparé d’Elle  …. Cette Energie Spirituelle de Force Vitale est notre essence même …  elle est notre propre souffle sur Terre, et quand nous quittons la Terre, elle reste notre nature même, notre meilleure compagne pour notre âme dans ce voyage vers « l’autre Vie après la vie*».Nous sommes des êtres spirituels qui sommes incarnés sur cette Terre pour vivre dans la matière notre spiritualité ; c’est notre mission, notre job !  mais  nous devons régulièrement faire ce travail d’alignement à Elle, d’auto-persuasion presque ! ...  quand nous oublions notre origine divine et notre nature humaine sacrée. La méditation Reiki à l’e.v.a.e.e.l.e.* est bien sûr à différencier de « Gasho* », qui est la méditation japonaise  caractérisant cet art spirituel, qui est une belle posture méditative d’humilité en Seiza* et de travail spirituel (pratique de méditation proprement dite, dans la méditation globale).

 

 

 

 

               Voici pourquoi je propose cette traduction du Reiki, pour rester la plus proche de la synthèse «plus récente …» des idéogrammes japonais :

Energie Spirituelle de Force Vitale.

 

                    - Concrètement, la méditation Reiki est une pratique qui consiste à recevoir l’énergie cosmique (canalisée par un (e) praticien (ne) ou maitre de Reiki, lors des intiations qu’il a reçues lui-même dans la réalité par un maitre de Reiki, et non pas par Internet ! …) et qui la redistribue avec Amour par l’imposition des mains. Pour recevoir du Reiki, il est bon de se mettre dans une attitude respectueuse envers cet Art, prendre conscience du sacré de ce moment unique, se placer dans une attitude méditative … aimer recevoir, laisser faire …

 

- Recevoir du Reiki, c’est s’aimer soi-même, car cette énergie  calme, apaise le physique et prend donc soin de ce  temple de l’âme :

ce corps (une des 5 dimensions de l’être)

 

- C’est s’aimer soi-même au niveau affectif, car le Reiki libère des blocages émotionnels du 3ème chakra qui encombrent l’être et qui  sont bien souvent  à l’origine des maux physiques ; c’est accepter  de lâcher naturellement,  d’accueillir ces émotions (2nde dimension de l’être)

 

- Recevoir du Reiki c’est aimer notre 3ème dimension : l’esprit, le mental,  tout en lâchant prise aussi sur lui … C’est-à-dire avoir une attitude méditative d’alternance envers les pensées : les accepter, même si elles semblent perturber la séance Reiki,(c’est le mental qui nous « joue ce tour » et nous culpabilise à tort !), pour pouvoir ensuite se laisser agréablement surprendre par des temps vides d’elles, remplis de cette énergie de bien-être palpable, à l’intérieur. En fait c’est laisser l’Energie «faire son travail» car Elle seule sait très bien où Elle doit œuvrer.

 

- C’est  découvrir son âme par cette voie particulière, pour ceux qui expérimentent le Reiki  pour la 1ère fois. Cette pratique  est avant tout spirituelle, avant tout objectif de guérison, (souhait de Mikao Usui), en opérant une transformation intérieure, en sensibilisant la personne sur l’existence de cette source de paix, de sérénité, de plénitude, dont elle est issue … Recevoir du Reiki, c’est donc  l’aimer, elle, l’âme, et donc s’aimer dans notre quatrième dimension individuelle et retrouver l’alignement divin  nécessaire et réconfortant.

 

- Recevoir du Reiki, c’est comme «se mettre à nu» vis-à-vis de l’âme de ceux qui ne sont plus sur Terre. Lors d’une séance ou lors d’une initiation, la personne est tout à fait en diapason avec les âmes des aimés partis, puisque l’imposition énergétique des mains du praticien (ou son travail « à distance ») ouvre grand, très grand le canal vibratoire qui relie toutes les âmes, celles des vivants ici, et celles des vivants juste à côté … C’est une cinquième dimension de l’être, cosmique. Je vous souhaite en particulier de vivre ces expériences de vos deux dernières dimensions citées ici : un bonheur indescriptible … Cela demande bien sûr, pour continuer à savourer le bonheur des premiers émois énergétiques, un travail dans le temps (peu importe le nombre d’années), une pratique dans le quotidien au cours des passages des 4 niveaux.

 

                Le Reiki est un soin sacré qui harmonise l’âme, le corps, l'esprit, le cœur avec soi-même d’abord et avant tout, et avec les autres âmes.

 

                     - Historiquement il y a un lien intéressant à faire (que je propose d’ailleurs dans le manuel d’initiation du 1er degré*, à ceux qui souhaitent y être initiés)  sur la connaissance des chakras révélée  depuis l’inde, puis  au Japon jusqu’en occident. L’Energie Reiki travaille globalement sur les cinq dimensions de l’être décrites ci-dessus (corps, cœur, esprit, âme individuelle et autres âmes). Elle y  travaille encore  plus spécifiquement grâce aux chakras, avec l’imposition des mains du praticien (ou maitre) sur un certain nombre d’entre eux. Le lien «corps-âme» est fort intéressant à découvrir à un niveau historique entre :

 

« - la Science des Chakras, Centres de transformation subtils,  dans l’une des  traditions anciennes  de l’Inde : le tantrisme hindou, chakras dont la connaissance et l’illustration de ces centres psychiques difficiles à décrire, ont été révélés il y a environ deux millénaires, à des artistes hindous  visionnaires  lors de leur pratique de méditation.  Les Hindous possèdent la connaissance sacrée de la santé du corps par la médecine ayurvédique, et ce depuis des milliers d’années ; c’est pourquoi l’emplacement des chakras et leur lien avec la santé y  est une notion tout à fait naturelle. Néanmoins, la connaissance des chakras y est essentiellement un facteur d’expérience de croissance spirituelle, par la méditation, entre autres pratiques intérieures de l’AME.

- et la découverte plus  récente  (depuis environ un siècle) des Chakras en Occident,

avec interprétation des zones du CORPS à guérir rattachées aux chakras (Somato-thérapie, naturopathie (une des voies), etc …).

 

               - Quant à Mikao Usui, c’est il y a moins d’un siècle environ qu’il a reçu au Japon la révélation  de l’art de l’Energie Reiki et que son souhait le plus profond était de le transmettre au maximum de personnes, dans la terre entière. Il parlait des guérisons du CORPS (soins), mais surtout, de la démarche spirituelle de chacun (prendre soin de soi, méditer), celle de l’AME.

               Le lien que j’évoque ici  entre l’Orient et l’Occident est d’une importance capitale dans le monde d’aujourd’hui, où cela devient primordial voire inexorable, à chacun, de prendre conscience du pourquoi de notre incarnation divine sur cette terre. Nous sommes divins, issus du Divin, partie non séparée du Divin, venus sur terre dans notre humanité pour réaliser dans la matière notre caractère sacré, la dimension de notre âme ; cette prise de conscience fait appel d’une part  à « ce » corps que notre âme occupe, corps à garder en bonne santé, et d’autre part  implique un élan, une attitude d’apprivoisement envers notre âme pour la redécouvrir, elle qui brille en nous à notre insu et qui ne demande qu’à éclairer l’espace de la Lumière d’Amour Universel par l’Energie : le Reiki permet Cela ».

 

                     - Vibratoirement : Il est bon que l’être prépare de son vivant le Ki  (son énergie vitale, sa force de vie matérielle), vers le Rei (son âme, son Energie cosmique, sa luminosité de Sage – relire les Kanjii  en page 1), son âme dans cette vie sur Terre, qui restera unique et identique à elle-même dans l’autre Vie. La question est d’entrer en « terrain connu », en terme de vibration au moment du départ de la Terre. Le «passage» se passera ainsi en douceur, dans une sérénité visible sur les traits du visage (grâce au Reiki),  au moment où le souffle quitte son corps, une sorte d’émerveillement rassurant de l’espace où elle arrive, de l’état que ressent, non plus son corps, mais son âme …

 

                La vie m’a fait la grâce de permettre à deux personnes qui allaient mourir, de les accompagner à ce passage ; elles étaient l’une et l’autre en fin de vie, et c’est à la demande de l’une de leur proche, qui connaissait très bien l’Energie Reiki , que je leur ai envoyé du Reiki à distance … La personne qui me l’a demandé aimait recevoir du Reiki pour elle ; elle m’a fait cette requête d’Amour pour deux de ses proches ; et le canal que je suis, en toute humilité et dans l’Amour des âmes, a demandé à l’Energie Reiki, « si c’était réellement juste pour elles deux, chacune », et seulement si,  d’œuvrer vibratoire ment grâce au Reiki dans la bonne direction, dans l’Autre Vie. Cette demande est toujours à faire, quand il s’agit d’envoyer du Reiki  à distance à quelqu’un qui ne le demande pas, que ce soit quelqu’un en bonne santé ! (ou proche de la mort) ; c’est une autorisation à demander à l’Energie, qui elle sait, si la personne le souhaite ou pas, et si c’est juste ou pas de le faire. C’est une question d’Amour, dans le respect.

 

                Pour terminer ces témoignages vibratoires, je vous propose une méditation poétique.

Il y a un lien tellement évident à faire entre l’Energie ressentie par le Reiki, et Celle qui nous attend, plus tard, quand ce sera le moment. Il s’agit de la même Energie …. notre Source … un tel bien-être présent, en séance Reiki, comme celui à venir lors de notre futur passage. Cette méditation poétique, qui concerne le départ de mon  frère (parti en mars 2012 subitement), s'adresse à toute personne endeuillé par le départ d'un proche dans l'Au-delàdans.

                Voici des extraits de :           

 

                 «Om, comme il est doux ce lieu de la Vie après la vie» :

 

 

« Comme elle me sembla claire la mission de Dame Nature ce jour-là,

de te préparer, par les  flocons de neige délestés par Elle,

par l’empreinte de leurs présences célestes descendues te chercher,

un blanc chemin surnaturel du passage de ta vie à l’Après-Vie. 

Comme cet ordre divin nous consterna, et pourtant, me rassura

sur la Vie après ta vie, à venir …

où n’existe plus le terme souffrir …

pour ceux qui y arrivent libérés,

de tout  leur karma, déjà purifiés.

Comme le récit de ton voyage-éclair fou au royaume des ailes,

d’anges ou d’une âme retrouvée, était vaporeux, éthéré …

Comme je rends grâce au Divin, il y a quinze ans, de m’avoir avertie.

………………..

Comme il m’est bon de te voir arrivé à ce pur état

où tu as dépassé rêve, sommeil et EVEIL dans ta vie,

où tu as franchi le croissant jusqu’au point du nirvana

comme tu l’écrivais musicalement, pour vivre, l’autre Vie …

 

Comme tu dois être bienheureux dans le Om …

Comme, comme, comme, comme,  om, om, om, om , om, om, om …

……………………………

à tous les frères, à toutes les sœurs, qui perdent un frère, une sœur,

à toutes celles et ceux qui ressentent avoir perdu une « âme-sœur»,

à tous les êtres qui perdent compagnon, compagne, épouse ou mari

à ceux qui souffrent amèrement d’avoir perdu un, une amie,

……………………………..

Sachez qu’ils ne sont pas « perdus », mais vivants si près de nous,

avant qu’ils ne partent vers la Lumière,

et vibrant encore même dans la Lumière,

juste respectueux de notre karma, discrets, l’œil si doux …

Sachez qu’ils ont besoin de soutien, pendant ce voyage méconnu,

de votre lâcher-prise sur des émotions dans l’au-delà disparues,

de la puissance de votre amour terrestre, votre cadeau,

pour pouvoir se fondre dans l’Amour céleste, si nouveau …

…………………………….

Comme cet espoir m’est doux

quand cessent  les remous,

quand nous pénètre la magie de l’autre Vie,

source d’Amour de l’immortelle Energie … ».

 

                L’énergie Reiki projette l’être qui souhaite en recevoir, en simple séance de bien-être, ou en soin de guérison, dans un univers comparable à celui des êtres  partis dans la Lumière. Il s’agit d’un espace méditatif, c’est-à-dire un espace où il n’y a rien à attendre, tout à accueillir, juste dans le moment présent, un espace d’Amour, dans la conscience d’alignement à notre Source sacrée : l’âme.

 

                Y a-t-il quelque chose en ce monde de plus beau, que d’offrir à l’Autre cette expérience énergétique de sérénité indescriptible, d’Amour pour lui, de possibilité de se connecter à sa propre Source qui ne le quitte jamais, qui est là, disponible, qu’il suffit juste de « réveiller » par le canal des mains ?

 

               Oui, il existe quelque chose de tout aussi beau : se l’offrir à soi, pour toujours … par l’Initiation Reiki. Car l’être qui reçoit l’initiation Reiki possède à tout jamais l’Energie en lui, et peut rester un merveilleux compagnon pour lui-même, (à condition de prendre le temps de se mettre en vibration avec Elle, aux moments où les énergies extérieures du monde actuel semblent l’emporter sur sa propre harmonie) ; il peut alors  s’aimer et rejaillir ainsi sur les autres et répandre cette Lumière dont le monde a tant besoin.

 

               Le processus  d’Amour est déjà en route, dans la nouvelle Ere que nous construisons ; alors, bonne continuation, bon vent à toutes et à tous, avec chaleur et amour.

 

 

Dans l’Amour Universel,

dans le Toucher de l'Âme, dans le Toucher des trois autres dimensions humaines présentées sur mes sites depuis les années 2002 : CORPS - COEUR - ESPRIT
Dans le Toucher des Dimensions Cosmiques Vibratoires (4ème, 5ème, ... suivantes)* propre à sa nature divine : l’accès à l’Au-delà et à d'autres Mondes.

(*qu'il traverse à son propre rythme, parallèment ou en phase avec Celles de la Terre qui vibre plus vite - aligné ou pas aux Vibrations de Lumière naissantes, peu importe quand, ... protéger l'Avancée de son propre Eveil, quand c'est le moment ...)

 .

 

 

Michka de LATTRE

Maitre de Reiki Usui Shiki Ryoho

 

                                                                                             

 

*Manuel d’initiation au 1er degré - page 13 – 2014 -  Michka de LATTRE -

 

*evaeele : transformation du sigle : Ecole d’une Voie d’Amour Energétique, Ensoleillée, vers la Lumière Etoilée – ECOLE -

*Gasho : pratique de méditation japonaise, installé à genoux en assise sur les talons

* Kanji : Cité dans mon manuel d’initiation au 1er degré : Pierre Vergeot décrit la forme ancienne des kanji Reiki (*1). 

* Seiza : posture méditative à genoux