(Voir en bas de cette page un poème-clé de l'orientation spirituelle de ce site : "Emergence Hivernale de la Divinité féminine, Christique", poème offert en cet hiver, pour que brille le Divin féminin en chacune, chacun).

© Michka de Lattre

MES POEMES 2

Musique de Pascal de Lattre

POEME  DE  L’ETE  OFFERT  A  LA  MER         

 

Aujourd'hui, tu me fais ce cadeau, à l'instant où j'arrive :

voir de belles étoiles de mer, reposant au bord de ta rive.

Sur la digue, un banc domine les flots.

Je m’y restaure, te contemplant, au bord de l'eau.

 

L'onde de tes vagues te mène au terme de ton parcours,

là où, enlacée à la Terre, tu sembles lui faire l'amour

sans  fin, hors du temps, point de non-retour

depuis  l’aube des jours, Un pour toujours.

 

Tu laisses comme trace de ton passage, des ilots d’écume

gouttes d'eau en suspension agglutinées, sur le sable,

symboles de ta semence aquatique, éponges cosmiques posthumes

jonchant la plage d’éclats brillants parmi les grains de sable.

Témoins de ton énergie, ils font le lien entre ton aller

et ton retour, inexorablement, à la prochaine marée.

 

De l’amour de la Terre et de la Mer apparaissent des lueurs,

naissent des particules de Feu, dansent des étincelles de chaleur,

souvenir  d’une transmutation, accomplie par la main d’un Dieu

créant jadis le Soleil, grand chakra solaire, l’élément Feu.

Je ressens fort en moi ce tout petit plexus solaire vibrant,

relié aux flammes ardentes du plexus cosmique géant.

 

Cette boule de Feu pressent en sa nature une autre mission.

Particules de souffre, je vous vois alors en décomposition,

disséminées dans le ciel bleu ; c’est la constitution de l'Air ;

votre danse vibratoire s’élève, votre essence devient légère.

Je me sens moi-même si aérienne, le chakra du cœur ouvert,

pénétrée  d’une multitude de caresses de l’atmosphère.

 

Cellules de matière terrestres, devenues liquides, puis de feu,

l'Air qui vous composait donne alors  naissance à un camaïeu

de nuages  couleur pastels, de volutes, d’ondes qui s’évaporent,

deviennent cet univers  impalpable, ô combien riche d’or :

 

 

Akasha*, le 5ème élément issu de quatre trésors,

révélant  l’alchimie fantastique d’une énergie sonore,

la vibration d’un être divin, la Vie, le verbe christique ,

honoré par des êtres aux longues tuniques blanches, Deva, et Sages

aux ailes scintillantes, aux chants angéliques qui me transportent.

 

O Nature Sacrée, je suis alignée sur Toi, magnifique …

 

Le son des vagues bien réelles à mes pieds referme la porte

de ce rêve éveillé, de cette extase réelle, physique, apostolique :

Ce voyage intérieur est  une sorte d’étrange  Chevauchée fantastique ,

qui fait corps avec l’existence de l’Etre Divin, sans nul ombrage.

 

un jour d'été 2009                                                                à l’e.v.a.e .e.l.e.

 

 

 

****************************

 

 

Je vous offre, ce 2 février 2016, en lecture méditative, cette invocation datant d'avril 2010,

période vibratoire à l'evaeele dans la conscience de ce qui se préparait en fin de l'ancienne Ere, bien avant fin 2012.

L'E.V.E. , (prononcer  "l'Eve"), ESPACE DE L'EVEIL VIBRATOIRE, vous sensibilise, par  la voie poétique,

à l'éveil  lumineux  de votre âme -

Ce recueil-ci (le 2nd) est en vente, ainsi que  le livre  l'EVAEILENE - VOIR TARIFS dans

"TRANSMISSIONS DANS L'UNIVERSEL - SUPPORTS -MEDITATION  VISUELLE"

 

 

 

INVOCATION  POUR UN  NOUVEAU  JOUR

 

 

Le jour s'est  levé depuis l'aurore hivernale :

ô Toi, je te louai, j'honorais la naissance,

d'un poème en hommage au temps present vital,

court espace d'immortalité et de quintessence.

 

Un nouveau Printemps est né en ce monde blessé,

surpris, tourmenté, maltraité par la nature.

Terre, Mer, Soleil, Vents, bousculent la sécurité,

implorent l'homme à la Sagesse vers l'Ether si pur.

 

La Terre vibre plus vite, déstabilise nos corps,

la Mer se déchaine, reprenant ses droits sur l'homme,

le Soleil perturbe d'autres planètes, retors.

Son feu réveille  l'essence du volcan, rebelle,

et aidé du Vent, transmet cet ultime appel :

re-naitre à notre nature divine, vers le Om,

le son primordial inhérent à Akasha*,

l'équivalent de "Amen" ou "Amin", mantra,

verbe sacré aux multiples sens subtils,

mot d'Amour signifiant "Ainsi soit-il",

chant d'Amour initiant l'homme à : "Ainsi soit-Elle",

Elle, la Terre, Elle la Mère Divine, l'Energie : Elle.

 

O Printemps témoin en cette année deux mille dix

de la rébellion terrestre : charge les iris,

les boutons d'or, les jacinthes, les muguets naissants,

les pensées, toutes les fleurs aux parfums orodants,

de transmettre Ton Energie de paix en tous,

d'éclairer de la Lumière les instincts flous,

de faire re-naitre les esprits affaiblis,

au courant de fluidité qu'est la vie,

de les convaincre de la beauté de ce monde,

de se couler naturellement dans ses ondes,

de se préparer à la nouvelle ère d'Amour,

celle du Père Divin, quelque forme qu'il prenne.

Puisse l'homme prendre conscience de la Terre qu'il malmène.

Puisse son âme le réveiller à un Nouveau Jour.

 

Saison perturbée : sois modèle pour l'être humain

des maux à venir chez l'être inconscient, demain.

Temps qui file, tire la sonnette  d'alarme, arrête

l'homme dans sa course effrénée, son stress, et sa quête

de besoins matériels tant insatisfaisants.

Permets chez lui arrêt, silence, écoute du temps.

 

Puisse-t-il s'incliner humblement vers la raison.

Puisse son coeur, son âme, le guider vers l'intuition.

C'est  mon  invocation à Toi, Shiva-Shakti,

pure union de la Divinité-Energie.

 

dimanche 18 avril 2010

 

 

Michka  de Lattre à l'E.V.E. (ancienne appellation : l'evaeele)

 

 

 

*****

 

 

EMERGENCE   HIVERNALE  DE  LA  DIVINITE  FEMININE,  CHRISTIQUE

(Emergence hivernale de la divinité féminine, Christique)

 

 

 

L’hiver est hommage à la femme, à sa Shakti, à sa froideur extérieure, source de retrait intérieur salutaire.

O Saturne je rends hommage à ta sagesse d’hibernation pesante, silencieuse, constructive, bienfaisante,  nécessaire.

Alors tu te manifestes, saison riche de chaleur intérieure profonde, révélée par la sagesse

de la femme.

 

Dans chaque direction : nord, sud, est, ouest, le Ciel, tu la prépares à sa manifestation divine : le pentagramme,

étoile sacrée annoncée par la naissance de l’être christique, étoile à cinq branches, parfaite,  façonnée à Noël,

étoile vivante, pentagramme humain naissant de ses membres par l’ancrage terrien sur le sol, lumineux dans le feu, 

pentagramme s’humanisant de ses deux autres membres, empreintes, l’une fluide dans l’eau, l’autre frémissante dans l’air,

manifestation subtile de ses quatre directions astrales, humanisée  par la tête reliée

au Ciel,

étoile lumineuse,   femme née d’une alchimie divine sacrée, irradiant  l’Amour : Devi, Deva, issue

des dieux.

O étoile vibrante, ta structure humaine se métamorphose vaporeusement dans la sphère

d’Akasha, l’Ether …

 

O rigueur de ta température, quand enfin tu nous manifestes ta bise froide d’antan,

Quand tu nous proposes l’arrêt, la chute du mouvement, immobile, le silence,                   

C’est pour spiritualiser le masculin, (grâce au « Yin », temple de la femme),

le féminin de l’homme, l’émerveillement du Conscient, la puissance de l’âme.

 

O Femme, Toi, déesse façonnée par la main divine, pour l’homme source de chaleureux frémissement,

Puisses-tu, de ton « Anima », offrir au monde la vibration  Amour, pure quintessence …

 

 

le 19 décembre 2011

 

 

Michka de LATTRE                                                                                           à l'evaeele